marți, 22 ianuarie 2013

fumet

Oh,  mon coeur,
maîtresse des mes esprits immuables
dis-moi si est tangible cet orchestre des emotions incroyables
qui m'enchaîne aux etincelles...
est-qu'on peut disparaître dans leurs voiles de fumet ?


je sens toutes les larmes de cet orchestre
et je meurs plusieurs fois dans ses bras et ses voiles de fumet
Oh, mon coeur
comment obeir au destin d'un amour si fugace?

2 comentarii: